Athena Center - Women Wisdom

Blog

Athéna - Déesse sage et femme forte

Athéna - Déesse sage et femme forte

Athena Center - Women Wisdom est le nom de l’organisation que j’ai récemment fondée. L'objectif est d'encourager et de promouvoir les femmes afin qu'elles atteignent leur plein potentiel et prennent leur place dans la vie économique et la société avec assurance et authenticité et pour un développement durable.

La référence à la déesse grecque "Athéna" est délibérément voulue. Athéna est considérée comme la déesse de la sagesse. Elle est souvent représentée avec une chouette - le symbole de la sagesse. Athéna est considérée comme l'archétype féminin d'une femme forte, logique et indépendante, dotée de nombreux talents. Cela lui confère respect et appréciation tant dans un environnement masculin que féminin.

Selon la mythologie grecque, Athéna était la déesse de la guerre, mais aussi de la sagesse. Et elle protégea la ville d'Athènes et des héros comme Ulysse : Athéna égale son père Zeus en pouvoir et en influence. Cependant, elle n'agit pas nécessairement comme un homme, mais montre une incorruptibilité dans la pensée et dans l'évaluation des situations de la vie, même lorsque les choses deviennent émotionnelles. Elle a la capacité d'avoir une logique claire - avec une approche délibérée et stratégique - et se comporte de manière respectueuse envers son environnement.

Les femmes d'aujourd'hui ont également besoin des qualités d’Athéna pour faire leur chemin professionnel et privé tout en maintenant et en renforçant leur confiance en soi. De plus, des études sérieuses montrent que le succès d'une économie est basé sur une relation équilibrée entre les femmes et les hommes à tous les niveaux de l'organisation.

Comme  notre société en est encore éloignée peut être lu presque quotidiennement dans les médias. Les femmes gagnent encore en moyenne beaucoup moins que les hommes pour des postes et des compétences égales (NZZ 8.1.18). Selon le rapport Schilling 2018, l'évolution de la mixité dans la gestion des plus grands employeurs suisses est "atterrante" : après une augmentation encourageante l'année dernière, la proportion de femmes a de nouveau baissé en 2018 - de 8 à 7 pour cent (http://www.schillingpartners.ch/de/news).

Le Gender Intelligence Report 2018 de l'Université de Saint-Gall - Competence Centre for Diversity and Inclusion (http://www.ccdi-unisg.ch) - montre également qu'il reste beaucoup à faire pour accroître la proportion de femmes aux postes de direction.

Athena Center - Women Wisdom s’est défini mission et tâche d'accompagner et de soutenir les femmes qui occupent des postes de direction. Ceci également dans le but de mettre en œuvre une nouvelle culture de l'unité et de l’égalité dans une économie digitale.

Il en va aussi du rôle des femmes dans cette société en transformation. L'objectif n'est pas seulement d'augmenter substantiellement la proportion de femmes dans les postes de direction en Suisse. Mais aussi de poser la question fondamentale : qui dirigera la Suisse à l'avenir ? Et quelles sont les personnes qui devraient gérer les entreprises? Une chose est claire : les femmes jouent un rôle central dans ces domaines.

Andreas Hack, directeur de l'Institut pour l'organisation et le personnel de l'Université de Berne :  
"Nous n'avons pas besoin d'exécutants et de technocrates formés à l'analyse de cas (dans les entreprises), mais de personnes qui pensent analytiquement avec des connaissances méthodologiques étendues et une compréhension des structures psychologiques de base de l'individu et de la société. Nous avons besoin de personnes au sommet des entreprises qui veulent prendre des responsabilités et faire face ouvertement à de nouveaux défis, qui remettent en question l'existant et sont capables de penser l'avenir avec agilité et flexibilité". (Entretien avec la revue Persorama 02-2018)




 Ecrit par Simone le 16:40:15 28.08.2018